Imaginez, un dimanche soir ....

" zut ! j'ai oublié d'acheter mes disques en coton jetable pour nettoyer ma peau avec mon eau miscellaire"

Qui ne l'a pas dit ?

Quoi faire ? Un petit tour sur Pinterest pour avoir des idées. Il y a les disques en crochet en coton, les carrés de coton tissé ou bouloché... En attendant j'ai utilisé le bon vieux gant de toilette avec du savon. Horreur et damnation. Visage tout rouge ! J'ai oublié ô combien je suis fragile au niveau du visage. Je ne supporte plus qu'une eau micellaire bio à l'aloe vera et l'huile de coco bio. Mon visage devient écarlate si j'ose mettre d'autres produits. 

Pourtant j'ai une formation en chimie et surtout en Ennoblissement Textile. Alors s'en est suivi 4 mois de cogitation, d'essais, de tests, de mise au point d'un process, de calculs de comptabilité pour vérifier la viabilité du projet, de prévisonnels, de futur extension ... 

Et ainsi fut né dans la Gascogne profonde dans le département des Landes, proche du Gers, où l'on parle encore une des nombreuses variantes de la  langue gascogne

 

 

LOU PICHON BERRET

ou

Le petit berret en français

Un disque démaquillant en laine et alpaga, lavable indéfiniment en machine à 40 °C ou à la main avec du savon, naturellement antibactérien, certes un peu moins doux au départ mais plus on l'utilise et on le lave, plus il devient une véritable caresse. 

 

 

BANNIERE BLOG 2